MAIRIEPROJETSVIE LOCALECADASTREVOS QUESTIONS



la rue du four.jpg bkg_181722_1745720.jpg p1010046.jpg riventosa2.jpg p30-04-09_112902.jpg 300px-riventosa-village.jpg cafe 2.jpg mer3.jpg img_2833.jpg
Rappel des projets de la liste « a RIVENTOSA », élections de mars 2008.

Projet Agritouristique.
          Le village a été à plusieurs reprises menacé par les incendies, dont la dernière date de septembre 2007. Or les terrains jouxtant le village sont laissés à l’abandon et de plus en plus envahis par la végétation. Il parait donc nécessaire d’entreprendre collectivement une remise en valeur de ces terrains. Du fait de plusieurs éléments patrimoniaux remarquables dans le village (ancien moulin, panorama, table d’orientation…), des activités agritouristiques sont envisageables. Le souvenir des vergers qui occupaient dans le temps ces terres aménagées en terrasse ( ribè ) et la présence persistante sur le territoire de variétés locales, a fait germer l’idée de créer sur ces parcelles un verger conservatoire. La mairie a reçu par ailleurs une demande d’installation de jeunes agriculteurs en maraîchage biologique. L’Association Foncière Autorisée (AFA) est un regroupement de fonds géré par des propriétaires associés. C’est l’outil juridique qui est apparu comme le plus adapté à la situation et aux projets émis. Il est donc souhaitable de le proposer aux propriétaires et de solliciter l’Office de Développement Agricole et Rural de Corse pour aider à sa mise en place.
          Ce projet revêt divers intérêts : emploi local, protection contre le risque incendie, enjeu environnemental (mise en valeur du paysage)…


Extension du village.
          Le second projet majeur sera la viabilisation de la zone « Arbucciana » pour l’extension nécessaire du village.Les dossiers en cours du classement de la route, de son éclairage public et de l'électrification de la zone devront être finalisés et présentés rapidement. Le réseau d’assainissement (Pentone – Poghju), projet à la charge de la communauté des communes, sera déterminant pour la réalisation du projet.


Acquisitions.
          •    Le dossier de demande de subventions en vue de l’acquisition par la commune du « Mulinu di Masjolu », a été déposé au Conseil Général le 6 juillet 2007.
          •    Le projet d’agrandissement du cimetière est en bonne voie, les services des domaines ont déjà statué sur l’évaluation du terrain et la famille Léonelli a donné son accord de principe concernant sa vente à la commune.


Cadre de vie.
          - Aménagement d’un espace de vie à « a curnachjola »
          - Aménagement des alentours du moulin et de « a Funtana fresca ».
          - Révision de l’éclairage : « a casa Cristofari », « a sulia », route du cimetière et abords.
          - Aménagement du terrain de sport.
          - Projet de signalétique associant i riventusani dans la ré-appropriation de la toponymie ancestrale.
          - Aménagement des parkings (haut du village).
          - Aménagement de l’entrée du village (plateau traversant, signalisation….). Dossier en cours d’instruction par les services du Conseil Général.


Ecole.
          - Le regroupement pédagogique, qui peut être une solution d’avenir, n’est pas exclu de notre réflexion. Nous considérons cependant qu’une étude approfondie doit être menée car une telle décision ne doit pas être prise dans l’urgence.
Il sera donc important de mettre en place un comité de pilotage sérieux composé des représentants des mairies, de l’éducation nationale et des parents d’élèves. Ce comité devra notamment prendre en compte l’évolution des effectifs dans les années à venir, la place du bilinguisme dans l’éducation, les emplois actuels et futurs, le devenir des structures existantes, la définition d’un lieu d’implantation et bien évidemment le coût de l’opération (infrastructures sportives et culturelles, bureaux, salles de classe …).
          - Un projet sera étudié pour la réalisation d’un hall couvert afin d’améliorer les conditions d’accueil des enfants et des parents.
          - Un pôle informatique plus performant est également à l’étude.


Alimentation et distribution de l’eau.
Sous la responsabilité de la Mairie :
          -Travaux d’amélioration du réseau « Fiuminale » (mise en service du bassin relais, ancien DFCI).

Sous la responsabilité du Syndicat Intercommunal ( Poghju / Riventosa ) :
          - Déclaration d’utilité publique (DUP) en vue de l’aménagement et de la protection du captage de l’eau.
          - Aménagement du trop plein Poghju / Riventosa (restitution de l’eau de déverse vers le « Minutu »).


Urbanisme.
          - Poursuite des travaux de mise en place de la carte communale afin de définir clairement les zones constructibles du village.
          -Organisation d’une réunion (Mairie, DDE, Architecte des Bâtiments de France) en vue d’une meilleure application des règles concernant l’inscription du village à l’inventaire des sites remarquables.


Restauration du clocher.
          -Réfection complète du système actionnant les cloches et installation d’un système électrique de remplacement en cas de besoin.
          -Remplacement des marches et des planchers.


Restauration de la table d’orientation.
          Cette restauration se fera en concertation avec les artistes du village.


Environnement.
          - Energies renouvelables.
Un projet pilote d’installation de capteurs solaires thermiques est en cours d’étude afin de diminuer les charges EDF des locataires des appartements de la « Casa Sebbiaghja ».Ces capteurs solaires seront totalement intégrés dans les corniches, ils ne seront donc pas visibles afin de satisfaire les exigences des Architectes des Bâtiments de France et de préserver ainsi l’harmonie architecturale de notre village.
          - Développement durable.
Notre équipe travaillera également sur des projets à long terme comme le développement de la vallée du Tavignanu en partenariat avec les communes environnantes. I Riventusani ont toujours maintenu un lien fort avec « u Fiuminale ». De fait notre commune participera à l’élaboration d’une charte d’avenir concernant les eaux et les berges du Tavignanu afin de sensibiliser les populations « riveraines » :
     •    à la gestion de la qualité de l’eau,
     •    au rétablissement du débit initial de l’eau par l’arrêt de la dérivation de la source vers le Golu,
     •    au maintien par l’élevage et l’agriculture des zones ouvertes aux abords du fleuve,
     •    à l’aménagement de parcours ludiques ou sportifs à partir de thèmes aquatiques.
Cette politique durable de valorisation de nos villages de l’intérieur et de notre environnement exceptionnel s’oppose clairement aux vues à court terme menant à des projets destructeurs tels que l’incinérateur…


 
Nous contacter - Réalisation du site